Quand les voyous avaient du style…

IMG_6517_Fotor_Collage

Pourquoi les mamies n’ont plus peur des blousons noirs ?

Peut être, et certainement parce qu’à l’époque où les loulous s’habillaient de cuir nos mamies avaient 20 ans.

Les codes vestimentaires des tribus urbaines des années 60 et 70 ont depuis été très largement admis et repris par tous les plus grands créateurs de mode.

Le Rock, le Punk, la New Wave sont autant de courants musicaux qui ont rythmé le paysage urbain et les gardes robes.

Il faut dire qu’à l’époque, les voyous se faisaient plus le miroir d’une liberté en opposition au conservatisme parental, que l’écho de la peur et du danger.

Il fallait être libre ; libre de mener sa vie comme bon vous semble.

Aujourd’hui, les codes vestimentaires de ces jeunes souvent issus de milieux modestes se sont complètement intégrés au vestiaire masculin. Ils sont devenus des « essentiels ».

Le Perfecto, les bottes, les brogues, et bien sur le jean.

Les grands créateurs ont bien compris l’image et l’esprit que pouvaient encore véhiculer des figures rebelles comme celles de James Dean, Brando, ou même des Clash. Pour Hedi Slimane le Rock est devenu un étendard chez Saint Laurent, et Valentino reprend les codes militaires et Punk à tout va!

Un perfecto pour aller au bureau, un jean délavé avec sa veste de costume, un bracelet de clous qui apparait sous la manchette de sa chemise blanche et pourquoi pas une paire de boots ou de derbys aux airs de Doc Martens !

Ayez l’air rebelle en photo noir et blanc, fredonnez un vieil air des Stones et sentez ce vent de liberté !

IMG_6517_Fotor_Collage

© S.Bauer

Comments are closed